PRIMES > Recherche


Recherche

Contexte de la recherche développée dans PRIMES

En France, les problématiques cancer et vieillissement sont classées prioritaires en termes de recherche dans le domaine de la Santé. L’impact social est important tant pour la qualité de vie des patients et des personnes âgées que pour l’économie du pays. Les maladies associées au vieillissement font ainsi partie intégrante des axes de recherches définis par le SNRI (Stratégie Nationale de Recherche et d’Innovation) et les techniques innovantes de radiothérapie font partie des recommandations du Plan Cancer 2007-2013.

Le projet de Laboratoire d’Excellence PRIMES a pour ambition de rassembler au sein de la COMUE de Lyon- Saint-Etienne et dans la région Rhône-Alpes-Auvergne, une communauté multidisciplinaire possédant diverses expertises allant de la physique nucléaire et médicale à la radiobiologie, à l’imagerie médicale et aux sciences informatiques.

Alors que les problématiques biomédicales traitées dans le périmètre de PRIMES sont actuellement bien identifiées, ce vaste domaine de recherche dépend de plus en plus des nouvelles technologies pour la compréhension des mécanismes biologiques, pour l'établissement d'un diagnostic précoce d’une maladie et pour la mise en place d’actions thérapeutiques ainsi que leur suivi dans le temps. Ce domaine est aujourd’hui en plein essor grâce à la mise au point de nouvelles techniques d’imagerie et des progrès réalisés dans le domaine des logiciels de traitement de l’image ainsi que grâce au développement de nouvelles thérapies basées sur l’utilisation des radioéléments.

Cependant, malgré ces avancées, beaucoup reste à faire afin de répondre efficacement aux attentes de la société. Des progrès doivent être apportés dans la précision de la préparation, dans le contrôle des doses irradiantes ainsi que dans la compréhension des effets haute-dose (efficacité thérapeutique) et faible-dose (effets indésirables sur les tissus sains pendant le traitement ou l’imagerie) des irradiations.

Ce projet va permettre d’une part de développer de nouveaux outils d’imagerie pour explorer les tissus vivants (à différentes échelles et avec des nouveaux contrastes) et d’autre part de développer des stratégies de thérapeutique irradiante des cancers qui soient optimisées, contrôlées et sécurisées.

Ces deux grands axes de recherche dépendent des avancées réalisées dans les domaines de la simulation et de la modélisation informatiques. Ce projet est par nature interdisciplinaire et se situe à l’intersection entre la physique, la biologie et les sciences et technologies de l’information et de la communication.


Programme scientifique de PRIMES

Ce programme composé de 5 workpackages illustre l'approche multidisciplinaire de PRIMES et mènera au développement de méthodes à la pointe de la technologie.