Thèse
Publié le 16 décembre 2019 | Mis à jour le 7 décembre 2020

Louis RIGLET 2019-2022 - PhD director: Laure-Lise Gras

équipe LBMC

Prothèse totale de hanche double mobilité : mobilité et stabilité

Le concept de prothèse double mobilité, développé dans les années 1970 par Gilles Bousquet a permis d’augmenter les amplitudes articulaires et la stabilité des implants, diminuant de ce fait la fréquence des luxations prothétiques dans des populations à risque. Bien que ce modèle de prothèse ait prouvé sa fiabilité avec des taux de survie comparables à ceux retrouvés avec les prothèses classiques, son fonctionnement in vivo n’a pas encore été établi, conduisant la communauté orthopédique à réserver ce concept pour les patients présentant un risque majoré de luxation prothétique. Aucune étude in vivo n’a à ce jour été réalisée – de manière non-invasive et en dynamique – pour comprendre le comportement biomécanique et les propriétés de stabilité de ce modèle de prothèse une fois implantée chez un patient.
Dans ce contexte, le premier objectif de la thèse est de visualiser et quantifier le mouvement de la prothèse de hanche in vivo, et notamment de comprendre le mouvement de l’insert en polyéthylène grâce à l’imagerie échographique 3D dynamique. Le second est d’améliorer la compréhension du phénomène de luxation prothétique en s’appuyant sur la cinématique de l’insert et sur l’utilisation de modèles musculosquelettiques
  • Auteur(s)
    en thèse depuis le 1er octobre 2019